P

Actualités

Notre activité

L’année 2011, année charnière, a été marquée par l’intensification de la politique d’investissement d’envergure lancée par le SICTOM.

En effet, sur l’année, les dépenses d’investissement sont supérieures à 12 M€ et ont été largement ciblées sur la réhabilitation de la décharge dont les travaux, lancés en 2010, ont d’ailleurs nettement amélioré les conditions d’exploitation du site.

Ces travaux s’inscrivent dans le sens d’une amélioration de la gestion des déchets en Guadeloupe, dans la même logique que la poursuite du projet de construction d’une plateforme mutlifilières permettant d’assurer un traitement et une valorisation plus large à terme.

L’année 2011 consacre également l’orientation prioritaire du SICTOM en faveur du transfert des déchets des îles du Sud avec l’adhésion de deux nouvelles collectivités d’une part (la commune de Terre de Haut et la Communauté de communes de Marie Galante) et le transport maritime des déchets des îles du Sud, lancé au 3 Janvier 2011, d’autre part. Des travaux de construction de quai de transfert à Terre de Haut,Terre de Bas et Marie Galante ont été programmés afin d’assurer cette mission.

En outre, l’année 2011 marque l’intensification de la collecte sélective sur le territoire du SICTOM et souligne de bons taux de remplissage et de valorisation qui peuvent être améliorés dans les années à venir et notamment s’agissant des JRM. Le plan de communication actualisé devra concrétiser une sensibilisation d’un plus large public et concentrer son action sur les zones les moins efficientes.

 

Au regard de ces différents projets en cours et du mode de participation actuel des communes, la contribution a vocation à évoluer sur les prochaines années pour faire participer les communes membres aux efforts nécessaires à la mise en place d’une gestion moderne des déchets en Guadeloupe.

La perspective d’un passage à un syndicat départemental unique autour du SICTOM rend nécessaire de telles évolutions afin d’assurer une participation équitable et solidaire.

 

Enfin, l’année 2011 avec un tonnage traité en augmentation chiffré à 226 000 tonnes met en évidence la nécessité de mettre en place un plan de prévention et de réduction des déchets au niveau local afin de diminuer progressivement les tonnages apportés en respect de la règlementation en vigueur et dans la perspective de la mise en service de la plateforme multifilières qui traitera 140 000 de déchets par an.

Nos grands projets

seminaire 2014hover

Le guide du tri

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.